Revenir en haut Aller en bas
DC-Comics FREE
« Lis bien cet avertissement. »

Vous êtes ici sur un forum de type Maturei interdit aux moins de 18 ans.

Nous ne pouvons pas vous empêcher de vous inscrire si vous êtes mineurs et même le vérifier mais vous ne pourrez pas nous tenir responsable du contenu à caractère choquant que vous pourrez trouver ici. Si vous êtes mineur, passez votre chemin. Auquel cas, nous ne serons tenus responsables des éventuels problèmes sachant que nous vous avons prévenu.


<br />Bienvenue à vous nouveaux membres, Ce forum ne prend en compte que les Avatars d'acteur, mannequins ect... Il n'y a pas de nombres de lignes imposées venez vous amuser ❤️ De nombreux personnages sont encore disponibles. Bon jeu à vous ❤️ Pour toutes questions n'hésitez pas à me Mp sous Lois Lana-Kent

Cordialement,




Forum Avatars RÉELS - NC -18 MATURE - Âmes sensibles s'abstenir
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

La voleuse et le ripou

 :: Queensland Park Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Ven 2 Fév - 17:51
J’avais pris un rendez-vous aujourd’hui afin de voir pour obtenir des informations plutôt confidentielle sur une marchandise de choix, maintenant la question était est-ce qu’elle est valable ou non. Il faudrait que je trouve un moyen de savoir la sureté de cette info, mais de façon discrète. Comment je vais pouvoir alors, réaliser mon coup. Si j’étais proche de cette foutue chatte noir, elle aurait pu m’être utile, rusé comme elle est-elle aurait même pu la dérober cette bague. Cela était dans une sorte de manoir bien gardé, un mec de la pègre je crois je ne pouvais pas envoyer une forme massive pour l’obtenir. Alors que je me rends chez moi, je salue quelque passant dont j’avais l’habitude de croise, monta les escaliers deux par deux tout en murmurant des choses afin de me mettre les idées clairs. Quand j’arrive à ma porte, je vois qu’elle est entrebâillée. Putain de merde pas encore, c’était la troisième fois ce mois-ci. Encore ces petits salaud qui viennent chercher mes cigares pour les revendre.

Je sors alors mon tazer de ma mallette en cas de pépin, je l’avais programmé sur le plus faible voltage ce qui donnera juste une châtaigne a un éventuelle agresseur et me permettre de l’assommer par défense. Je commençais à en avoir marre qu’on vienne chez moi par effraction. Quand je rentre alors dans l’appartement, silencieux, j’entends une voix féminine. Une femme, bon sang je vais foutre une châtaigne à une femme quand même. Je vais alors dans mon salon, choper une corde et je me rends discrètement dans la chambre, elle devait chercher des bijoux ou un autre truc de valeur, mais ici c’était pour me reposer lors des éventuels rushes de travail, y avait rien de précieux ici sauf les affaires de ma femme. Je la regarde le cul tendu fouillant la commode, je m’approche d’elle silencieusement et la chope pour essayer de l’attacher assez serré, mais putain qu’elle gigote :

- Arrête de bouger salope, je vais te choper et t’envoyer au trou, c’est tout ce que tu mérites.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Sam 3 Fév - 9:13
Jade sentait que ça allait être une mauvaise journée aujourd'hui. Déjà elle s’était faite réveillée à trois heures du mat par son téléphone. C’était un vieil ami à elle Will, qui l’appelait pour lui dire qu’un mec qui lui devait du fric avait disparu de la circulation. Le dernier endroit où on l’a vu rentrer plusieurs fois, sûrement sa plaque était une maison de riche à Métropolis. A l’autre bout du monde quoi. En plus si elle voulait être prête pour son show dans deux jours, elle allait devoir faire vite.

Putain qu’est ce que l’avion en dernière minute c’est chère. Ça va à peine être rentable de récupérer mon argent. Bon rien ne m’empêche de cambrioler deux trois maison avant de partir. Puis si sa planque c’est une maison de riche, il y a sûrement des objets de valeur à prendre. Pour les intérêts bien sûr. Mon taxi me déposa à deux rues de ma maison cible devant un starbuck. Je le paya et rentra dans la boutique. Il n’y avait pas grand monde. Je me commanda un café à emporter. Puis, une fois mon gobelet à la main, je me dirigea vers ma cible. J’inspecte les environs et lit le nom sur la boite au lettre. “White” cet enfoiré n’a jamais eu d’inspiration pour les noms. Je me demande comment il a pu s’acheter cette baraque. Je finis mon gobelet et le jette en vérifiant que la rue est toujours déserte. Puis je vais crocheter la serrure. Je met moins d’une minute mais je met plus de temps que d’habitude. J’ai un peu perdu le coup de main.

La maison est immense à l’intérieur, et dire que cet enfoiré m’a toujours pas remboursé. Je me dirige vers la chambre, j’ai cru l’apercevoir en faisant le tour. Bingo, apparement il y a aussi une Madame White. J’ai des doutes sur le fait que cet enfoiré puis pécho, mais bon. Si elle rentre je peux la neutralisé. Bon, son argent doit être caché dans les affaires de sa soi disante femme. Je commence à fouiller quand j'entends une voix derrière moi. Et merde Will, tu t’es trompé. C’est la maison d’une de ses victimes. Je lève mes mains en l’air et je me retourne.


- Monsieur White, c’est un horrible malentendu. Vous voulez un autographe de la star montante du catch féminin.

Je pouvais toujours essayer. Putain Will si je m’en sort je vais me venger. Je lui fait mon plus beau sourire charmeur. Je regarde tout de même si j’ai des options de fuite.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Sam 3 Fév - 11:45
Voyant la femme de dos, j’avais une sainte horreur de la voleuse et encore plus des gens feignant leur méfait. Je l’avais chopé avec une corde, essayant alors de l’attacher, mais elle était plutôt débrouillarde la salope. Là elle feint le fait d’être une catcheuse féminin, et si je voulais un autographe, j’arrive à lui attraper les mains pour la faire assise sur le lit en la regardant d’un air mauvais. En plus elle se foutait de ma gueule cette biatch :

- Je vais t’en donner un d’autographe raclure, ça va être ma main sur ton minois à me prendre pour un con avec ton histoire de catcheuse. Tu essayais de voler quoi dans les affaires de ma femme hein ? Parle ou je t’envoie dans un petit 4m² et ou le seul cri que tu auras c’est parce qu’un gros black t’enculera comme une poupée en chiffon.

Je fixe la femme, brune, les lèvres noires, putain elle était plutôt canon. Cela n’excusait pas son fait, je tenais la corde, l’ayant en face de moi. Je voulais des réponses, qui l’envoyait, pourquoi ? Peut-être on savait que j’avais lié une sorte d’union avec la Czarnienne, peut-être voulait-on ma mort ? Une sorte d’information pour faire un complot contre moi ? Je voulais qu’elle parle et elle allait le faire :

- Parle maintenant, crache le morceau qui t’envoie salope ? Si tu ne parles pas tu vas repartir d’ici en boitant comme une chienne.

Je tenais fermement la corde, si elle ne causait pas c’est moi qui allait l’enculer ici et maintenant sur mon lit, où ma femme n’a presque jamais poser son gros cul sexy. Je la toisais du regard, elle cachait bien son jeu, mais j’avais tellement de moyen pour la faire bouger cette petite bouche.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 10:17
Jade était mal tombée. L'homme ne la connaissait pas, pourtant elle avait des affiches un peu partout aux Etats Unis. Bon, elle était juste un peu plus maquillée que maintenant, et avec une tenue très différente. Néanmoins, elle aurait juré qu'elle était reconnaissable. Bon, il fallait trouver un moyen de se sortir de ce mauvais pas sans trop de casse.

Me voilà sur le lit, putain, ça commence à me faire chier, j'ai pas fait tout ce voyage pour me faire attraper comme une débutante. Je me suis trop reposée sur mes acquis et sur les informations que m'avait donné Will. Il va falloir que je sois coopérative et que je prie pour qu'il me croit. Je n'ai pas envie de finir en prison, ni envie de boxer cet innocent. Bon, ça reste ma dernière option, après tout, si il ne me croit pas catcheuse, je pourrais toujours lui botter le cul et lui apprendre à me traiter de salope. Mais bon, il a l'air sur ses gardes, je ferai mieux de faire attention.

-Je vous promet que c'est un malentendu. Un mec me doit de l'argent et mon informateur la vu rentrer deux fois ici ... sûrement pour vous cambrioler. Du coup j'ai crû que c'était sa planque et vu qu'il est pas du genre à avoir de copine ...

Bon, je m'embrouille un peu dans mon explication. Il faut que je trouve un moyen de régler la situation. J'ai pas envie de me trouver en prison.

- Sinon je suis une vraie star du catch, je peux vous montrez. Je vous promet que je ne voulais pas m'attaquer à vous Monsieur White. On peut peut être trouver un arrangement qui ne m'enverra pas en prison ?
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 13:16
Je me fichais de ce qu’elle disait, la voir ici était une démonstration du fait que j’étais sans doute surveillé. J’en avais marre de me faire braqué durant mes absences alors c’est elle qui allait en payer le prix. J’allais réussir à la ligoter et appeler les flics afin qu’ils mettent fin à ses cambriolages en carton. La voir comme cela le cul relevé me donnais aussi des envies de baises, elle pourrait servir de jouet durant ce moment d’attache. Je viens secouer la tête, non ce n’était pas le moment pour cela enfin quoique cela lui servirait de leçon peut-être.

Je la chope bien réussissant à mettre la corde autour de ses poignée et la relève légèrement quand elle me parle de son malentendu, je viens la coller à mon torse alors sentant son parfum, si elle dit vrai, qu’elle était une vrai petite starlette de ce sport à deux balle, pourquoi était-elle ici à fouiller les affaires de ma femme, que cherchait-elle cette conne. Elle voulait un arrangement, essaierait-elle de m’amadouer ?

- Tu as mis les pieds dans le mauvais endroit ma chère, tu crois que tu es en position pour négocier cette liberté que tu as perdu en devenant une sorte de prisonnière. Tu crois vraiment que tu as quelque chose qui pourrait me faire changer d’avis. Par trois fois toi et ton petit copain voleur avait osé fouiller mon appartement. Tu as de la chance t’es une femme, je te cognerais pas, mais tu mériterais bien une punition et peut-être qu’après on décidera de ton sort sans en venir au flic. Si t’es obéissante bien entendu.

Je souris alors revenant la faire coucher sur le ventre contre le lit et passe une main sur son cul relevé, elle semblait en avoir un plutôt ferme, fin et sans doute bien serré :

- Que proposes-tu pour ta libération ?
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 14:02
Il fallait que Jade tombe sur un pervers. Bon, ça ne le dérange pas de coucher à droite à gauche, ce ne serait pas la première fois. Pourtant, c'est bien la première fois qu'elle se fait ligoter. Elle se dit qu'elle aurait pu choisir une autre stratégie pour se défendre. Néanmoins c'était trop tard, il fallait qu'elle se débrouille. Bon tant pis pour son amour propre.

Je sentais qu'il n'avait plus qu'une envie, c'était de me baiser. La tuile, j'avais pas forcément envie de me faire déboiter le cul au point de boiter, surtout que j'avais un match dans quelques jours. Je réfléchis à toute vitesse, il fallait que je trouve une solution qui allait me sauver les miches de la prison. Je n'avais pas le choix.

- Je vous propose deux choses. La première, c'est que je devienne en quelques sortes votre jouet sexuelle, à chaque fois que je viens à Métropolis, je devrais m'offrir à vous. La seconde chose, c'est que si vous avez besoin de voler quelques chose, je le ferai gratuitement. Je suppose que ça peut toujours vous être utile.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 14:12
Ayant son cul bien relevé j’avais peu de choses à faire afin de l’avoue nue devant mes yeux, après tout si elle pouvait me servir afin de soulager tout ce stresse cela serait déjà un bon moyen de se faire pardonner. Je lui expose la possibilité de s’en tirer sans avoir de menotte au préalable, apparemment elle semble avoir compris sa situation. Si elle était vraiment une catcheuse elle devait se dépatouiller de cet endroit. Finalement elle me propose deux solutions, devais-je en choisir une seule ou bien elle expose les deux faits pour s’en sortir.

Je passai la main sur ses fesses ne disant rien encore, venant à baisser son pantalon, c’était comme un legging on dirait, bien j’allais lui faire une fleur et ne pas lui déchirer alors. La seconde semblait intéressante, elle pourrait me servir pour aller voler cette fichue bague et je n’aurais pas à me salir les mains. La rapprochant du bord du lit j’en sors ma pine déjà légèrement dure que je fais glisser contre sa raie, qu’elle sente ce qui va bientôt s’engouffrer en elle :

- Je pense que ta seconde offre pourrait m’intéresser, j’ai une bague à récupérer chez un homme, tu vas pouvoir me la voler en toute discrétion, mais pour ça il faut que tu sois obligé de revenir me la rendre et je n’ai aucune confiance en toi jeune femme. Donc tu vas être mon jouet sexuelle jusqu’à qu’elle soit entre mes mains et là seulement tu seras libre.

Je souris alors venant engouffre ma trique dans sa chatte et débute alors de la tringler rapidement, cognant son cul contre mon bassin, adorant cette sensation de pénétration, elle était plutôt bonne, même si il lui manquait certaines formes que j’apprécie chez une femme.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 14:29
Voilà que j'étais en train de me faire pénétrer violemment par un inconnu et en plus je mouillais. C'était de pire en pire. Je commençais à gémir de plaisir. Il fallait que je lui vole une bague et il n'avait aucune confiance sur le fait que je revienne. Je pouvais tout à fait le comprendre. Il fallait que je trouve un moyen de gagner sa confiance, voler sa bague, revenir lui donner, pour me libérer.

- Je vous propose que vous preniez ... ha ah ... des photos dégradante de moi, et si dans 24h je ne suis pas revenue avec votre bague, vous les publier ... Sachez que quand je fais une promesse, je reviens jamais ... ha ... sur ma parole.

Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 14:50
Ayant la brune à ma merci, je sentais bien que sa chatte mouillait on dirait bien qu’elle aimait se faire tringler contre son gré. Elle avait beau être une catcheuse pro comme elle le disait si bien, elle était aussi une femme. Ma grosse pine longe bien ses parois alors que je cogne son cul allant chercher ses cheveux d’une main. Une photo dégradante ? Et pourquoi pas un film plutôt, cela rapporterait mieux si elle était effectivement plutôt connu. Je viens choper mon téléphone alors qu’elle parle de promesse tenue. Même si elle disait cela j’avais encore confiance en elle :

- Je vais plutôt te filmer en train d’adorer de te faire tringler contre ta volonté, je sens déjà ta chatte être chaude alors regarde-moi et dis ton nom de scène et exprime ton plaisir.

Je mis en route la vidéo alors que je la cogne de plus en plus fort, savourant bien ce moment, car faut dire qu’elle m’excité avec ses petit bruit de plaisir. Je pense que j’allais aussi lui faire le cul comme ça elle saura de quoi je me chauffe pour obtenir ce que je voulais.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 15:03
Voilà, je lui donne une idée et il l'améliore à mon dépends. Voilà entrain de participer à sa petite sextape privé, et je peux rien faire. Je vais juste lui obéir docilement en attendant que ça se finisse, qui sait, je prendrais peut être mon pied. J'étais plus du genre dominatrice comme fille, mais il fallait bien s'adapter. Je le regarde, et je regarde donc la caméra.

- Je suis Paige, et j'adore quand Monsieur White me défonce la chatte.

J'ai fait exprès de donner son nom, une sorte d'assurance, si il veut me baiser et diffuser la vidéo, je pourrais dire à Madame White ce que fait son mari. Je ne pense pas qu'il se doute que c'est mon assurance. Je vais juste continuer à faire la chienne docile.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 15:13
Apparemment elle n’était pas si stupide que cela, elle tente aussi de me piéger, mais ce qu’elle ne sait pas c’est que je peux trafiquer la vidéo afin que personne ne sache mon nom, comme coupé à un certain moment, faire du montage ou autre. Je continuais mes violents coups de rein contre son fessier, tenant ses cheveux et filmant la scène. Je pense en avoir assez et remet mon téléphone dans mon pantalon tout en m’arrêtant pas de la baiser :

- Si tu crois que je suis dupe, tu joues bien la comédie Paige, maintenant on va voir si tu fais semblant ou non d’apprécier ma queue. Comme si ma femme ne savait pas ce que je faisais parfois.

J’asséné une bonne claque sur son postérieur, laissant une marque de ma main comme signe de domination. Je sentais ma bite grossir encore plus dans son antre chaud. Elle était plutôt bonne et jouait bien la chienne obéissante, mais est-ce que cela va bien durer. Maintenant que j’avais un pseudo source de chantage contre elle. Mes gémissements se font bien entendre et apparemment elle ne semblait pas faire sembler vu comment sa chatte était humide :

- Tu sembles aimer cela finalement.

Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 16:00
Il avait fini de filmer la vidéo. Il avait toujours un moyen de pression sur moi, mais ce crétin avait relâché son attention. Je commence à bouger mes hanches, puis je me retourne vers lui et lui met un coup de poing au visage. J'enroule la corde autour de son cou et le fait s'allonger sur le lit pour le chevaucher. Toujours prête à l'étrangler s'il fait quoi que ce soit.

- Je préfère dominer Monsieur White ! J'aime prendre les hommes de haut. Alors ce qu'on va faire, c'est si vous réussissez à me faire jouir. Je vous vole votre anneau. Sinon, vous aurez juste tirer votre coup.

Je lui vole son téléphone portable et supprime la vidéo tout en continuant de me déhancher sur lui en gémissant de plaisir.

- Si vous résistez, je vous tue ! Vous ne serez pas ma première victime.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 17:03
Je me fais proprement avoir par cette garce, je n’avais pas vu venir se mouvement de bras qui me fit avoir un bon coup sur le visage. Cela me sonne et elle use d’assez de force pour échanger notre position et elle arriva à entourer ses mains au niveau de ma gorge pour me tenir tranquille. Je sentais la ficelle contre ma peau et serre les dents. Néanmoins cette salope continuait de sauter sur ma queue, elle ose parler du fait de voler mon alliance. Je ne pouvais que la regarder attraper mon téléphone, effaçant ainsi mon moyen de pression sur elle. Peut-être parlait-elle de la bague si je parvenais à la faire jouir, au final elle était bien ce que je pensais.

- Petite salope… je vais t’avoir…si tu crois m’effrayer avec tes menaces…


Je laissais échapper ces mots, car elle me faisait du bien à sautiller sur ma queue, se l’enfilant bien comme il faut. Elle aurait pu s’enfuir, mais non elle était encore là en train de me chevaucher, c’est qu’elle aime ma queue :

- Lâche moi… que je te baise comme une trainée…

Je me sentais rougir, par le plaisir et aussi la frustration de m’être laissé avoir par une telle femme. J’avais envie de l’enculer maintenant qu’elle parte d’ici en boitant.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 17:10
C'est qu'il est vulgaire le petit cochon, mais je le sens durcir. Il aime ça, il aime que j'ai pris les devant, mais en même temps ça le frustre. Je vais lui apprendre à respecter les femmes ... Non en faite je m'en fou des autres femmes, je veux qu'il me respecte moi. Je veux qu'il se sente impuissant face à moi, et ceux à chaque fois que je le croise. Néanmoins, je veux qu'il aime cette impuissance, et qu'il se laisse aller. Je vais lui vider les couilles et le faire devenir miens. Je lui met une gifle.

- Je vais remettre les choses au clair, la salope ici, c'est toi. Je te laisserai accès à mes autres trou que si tu es une salope bien sage, alors tache d'essayer de me faire jouir. Tu n'as pas envie de me mettre de mauvaise humeur.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 17:20
Alors que j’exprime qu’elle m’aura jamais, c’est là qu’elle me gifle, elle se prend pour qui cette trainée. Elle avait beau me faire bander en sauter sur ma queue, cela lui permettait pas de me traiter ainsi, Moi Perry White. Là elle me parle que j’étais la salope, j’avais envie de rire. Je ne m’étais pas laissé faire depuis 10 ans de carrière, j’allais me rendre ainsi devant elle :

- Va chier… jamais je serais ta salope.

Je sentais le plaisir se faire et pris en main son cul, car son legging était toujours baissé, elle voulait jouir j’allais l’aider alors, je sentais les liens me serrer un peu plus et la faire bondir plus fort était un plaisir en plus de me sentir étouffer.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 17:25
Je sentais que l'excitation monter en lui, alors qu'il ne voulait pas accepter sa soumission. J'aimais ça. Je viens lui rouler une pelle tout en serrant la corde autour de son cou. Mes va et vient se font de plus en plus brutaux sur lui.

- Si tu es sage, je viendrais souvent te vider les couilles ma salope. Enfin, pour cela, il faudrait que tu acceptes d'être ma salope. Je te laisserai même m'enculer, parce que je suis une gentille fille.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 17:31
Je grogne pendant l’échange de notre baiser alors que mes mains serrer son cul de catcheuse, jamais je me ferais avoir par elle. Devenir sa salope puis quoi encore, son chien pendant qu’on y est. Quand je sens qu’elle me relâche un peu je reprends mon souffle légèrement et la fais sauter encore pour la rendre encore plus chaude et si je feignais le fait d’être ce qu’elle veut :

- Comment je dois t’appeler alors si je veux avoir ton cul ?

Oui c’est ça jouons son propre jeu, afin que je libère de sa folie, tout ce dont j’avais besoin après tout c’est qu’elle aille me chercher cette bague, et après seulement je pourrais la rendre plus salope qu’elle pouvait l’être.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 17:37
Mmmh il baise sa garde un peu trop vite. Je ne me laisse pas avoir, mais je trouve ça touchant. Je met discrètement mon portable en mode enregistrement. Je m'assure qu'il ne voit rien rien en l'embrassant à nouveau.

- Alors Monsieur White, ou devrais je dire, ma salope. Pour avoir mon cul, il faut m'appeler Maitresse, car toute bonne salope à une maitresse, n'est ce pas ?

Je fais des mouvements violents, faisant en sorte de serrer ma chatte au maximum.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 17:46
Je réponds à son baiser alors qu’elle vient ensuite me parler, je sentais l’entourloupe. Elle était bien plus maligne et manipulatrice qu’elle le laisse croire, j’aurais dû l’envoyer au flic dès que je l’avais chopé. C’est ça de penser avec ses couilles Perry, je viens à rire doucement :

- Je vais alors bien défoncer le cul de ma maitresse et elle va apprécier cela j’en suis sûr.

Je ris doucement gémissant de ses mouvements plus violent pour enfiler ma queue, je tenais ses fesses et voit alors un voyant rouge, on dirait qu’elle film. Hum comment faire afin de l’avoir encore plus dans mon piège :

S’il vous plait maitresse j’ai envie d’une bonne pipe maintenant…
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 5 Fév - 17:57
Il est plus difficile à avoir que je ne le pensais. Tant pis, je vais me servir de lui pour jouir, et après j'irais voler son anneau à la con. Juste par pur bonté d'âme. Par contre je n'allais pas le laisser m'avoir comme ça.

- Tu auras ta felation plus tard, quand je reviendrais ma salope. Je te laisserai aussi jouer avec mon cul. Je veux d'abord respecter ma part du contrat.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 5 Fév - 18:13
Je la fixe, mordant ma lèvre non elle allait la faire maintenant, aucune chance qu’elle puisse me garantir de faire ce que j’ai demandé. Maintenant je n’avais rien pour lui faire confiance et elle avait cette fichue vidéo de merde. Je me redresse alors venant réussir à défaire son emprise, libérant une main pour choper son téléphone et le virer vers la tête de lit. Je la tenais contre moi, quitte à étouffer un peu et la fais sauter violemment contre mon chibre afin qu’elle sente la grosse queue qu’elle avait d’empaler dans la chatte.

- Tu vas faire ce qu’a envie ta salope compris maitresse…sinon je t’encule sans permission.

J’avais un peu de mal à respirer, mais la sentir sauter aussi bien m’apporter énormément de plaisir. Putain j’y croyais pas à cela, mais je me laisserais plus dominer de la sorte surtout pas de cette manière-là.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Mar 6 Fév - 12:26
Ah putain, ça m'apprendra à ne pas remettre de droite et de profiter de sa queue. Voilà qu'il a envie de me dominer un peu. L'éducation n'est pas encore là, mais je me vengerai à mon retour. S'il veut jouer à ça, on va jouer. Je l'amènerai sur mon terrain et je le soumettrai à ma volonté. Ce sera ça, où je lui casserai les couilles au sens propre du terme. Malgré que je sois prisonnière contre lui, je viens légèrement griffer sa peau, un peu excité par cette situation, je dois l'admettre.

- Mmmh tu n'es pas une salope très patiente. Tu as peur que ta maitresse t'abandonne ? Ne t'en fait pas, j'aime bien jouer avec toi, donc je ne compte pas partir sans un cadeau d'adieu ... mais si tu veux tant que ça que je te suce, il faut que tu acceptes que je t'attaches au lit. Sinon je serais trop à ta merci, et ce ne sera pas bénéfique pour moi.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Mar 6 Fév - 12:35
Elle commençait à me faire chier à se croire plus forte que moi. Quand on sera libre tous les deux je promets de la rendre bien chienne, qu’elle sache un peu fermer sa gueule. Ses mots deviennent des sifflements dans mes oreilles tellement cela m’agace pendant que son cul claquent contre mes cuisses. Je n’étais jamais patient quand je voulais quelque chose de quelqu’un. Une fois qu’elle m’aura rendu la bague, choses qu’elle ne va surement pas faire et disparaitre de la circulation, maintenant il faudra que je me renseigne sur ce nom « Paige » afin de savoir si c’était un vrai ou un faux. Ma queue s’empalait de manière frénétique dans sa chatte alors qu’elle parle de m’attacher. Elle rêve, si elle croit que j’étais assez dupe pour me faire berner par ses douces paroles. Elle ne sera pas libre de tout voler dans ma baraque ou alors user de moyen pour me faire chanter.

J’arrive à me relever la tenant par le cul et la colle au mur venant cogner son bassin comme une bête pour la baiser encore plus fort que sur le lit, son cul doit d’ailleurs en percuter le mur ce qui l’aidera surement à jouir :

- Je suis pas une salope patiente et tu n’es pas une chienne docile, cela fait la paire il me semble. Je vais apprendre à la petite voleuse que tu es que des fois même la maîtresse doit savoir devenir gentille humm.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Mar 6 Fév - 13:45
Putain, je me retrouve plaquer contre le mur à me faire baiser violemment, et je sens déjà la jouissance monter en moi. Je ne vais pas me laisser avoir comme ça, j'en ai pas fini avec lui. Si il faut, je lui remettrait une droite ou deux. Je suis sûr qu'ile aime ça, mais pendant ce temps là, je me laisser aller, et je l'embrasse à nouveau, un baiser avec plus de fougue et de passion.

- Bien, je te sucerai après que tu m'ai fait jouir, salope impatiente. Je vais être gentille avec toi, parce que je t'aime bien. Tu as du caractère, ça me plait.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Mar 6 Fév - 14:07
Elle était vraiment trop dans son délire de domination cette folle. J’aimais bien prendre les devants, mais je n’ai jamais traité une femme comme un objet, j’étais marié après tout. Là je la tringle bien forte contre le mur, faisant remuer son cul contre le papier peint. Elle semble bien aimer cela vu comment elle était trempée et ce qu’elle disait pour me sucer ensuite. Elle avait beau faire la forte elle aimait ça aussi qu’on lui résiste. Elle n’allait pas être déçue par moi alors, car jamais je me laisserais faire par ses envies. Je cogne inlassablement contre son bassin, enfonçant chaque fois à fond ma queue pour l’aider à partir dans l’orgasme, après tout c’est ce qu’elle mérite. Je tiens ses mains en hauteur répondant à son baiser pour ensuite aller porter mes lèvres à son cou, heureusement j’avais pas arraché ses vêtement elle aurait été dans la merde sinon :

- Sois bien plus calme avec moi, sinon je n’hésiterais pas à faire comme toi maîtresse, j’en ai aussi de la force et je n’aurais pas de scrupule à te frapper aussi pour te montrer que je sais le faire humm.

Je cogne encore, venant mordiller son oreille alors que je la tenais fermement au mur pour ensuite la faire bondir un peu contre toute ma longueur ce qui change la pénétration.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Mar 6 Fév - 16:23
Je mouille de plus en plus, et je fini par jouir sur sa grosse queue. Fait chier, moi qui voulait attendre un peu. Ce n'est pas ses menaces qui me font peur, j'ai pris beaucoup de coup, surtout dans mon métier. Les gens pensent que les combats sont truqués et dans certains cas, c'est vrai, mais pas toujours. Ils nous arrivent de vraiment se mettre sur la gueule, et que ce soit en devant tout le monde ou à l'entrainement. Il m'est déjà même arrivé de me battre avec des mecs et je pense qu'ils cognent plus dur que Monsieur White.

- Tu ne me fais pas peur ma petite salope, allez laisse moi te sucer un peu, pour te soulager tes couilles.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Jeu 8 Fév - 12:59
Je le sentais qu’elle n’avait peur de rien ou presque rien, mais là elle se faisait bien tringler par l’homme qu’elle pense soumettre alors que cela était bien le contraire. D’ailleurs cette petite chienne vient de jouir et je savais qu’elle en aurait voulu un peu plus de ma grosse queue. Je viens lécher sa joue allant vers son cou pour la relâcher, respirant un peu plus je la dépose au sol venant choper son téléphone pour effacer sa vidéo. Là, nous étions quittes. J’étais assis sur le lit la queue droite et luisante de sa cyprine. Je la fixe alors en souriant, lui montrant de venir :

- Viens sucer ta salope que tu aimes si bien dire… je pense qu’on va trouver un terrain d’entente entre salope.

Je viens à rire doucement, elle aimait dominer alors peut-être qu’on pourrait alterner, vu comment elle a apprécié se faire embrocher contre ma queue.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Jeu 8 Fév - 13:08
Cette situation était assez excitante, jouer entre feu et l'eau, c'était intense et passionnant. Monsieur White aimer autant dominer que être dominé, et moi de même. Ce qui rendait la situation très plaisante. A croire qu'il avait oublié que je l'avais cambriolé. En même temps, techniquement, quand il m'a choppé, j'avais rien volé. Je m'agenouille devant lui, et je commence à lécher son sexe avec une certaine envie. Ce jeu avec lui me plaisait beaucoup
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Jeu 8 Fév - 13:26
La brune semblait tellement joueuse, je pense avoir trouvé la une partenaire particulière, je la laisse venir entre mes jambes, sentant bien sa langue passer contre mon chibre. Elle semblait avoir bien envie de prendre en bouche ma queue, alors je l’aide venant choper ses cheveux pour lui faire gober en entière me faisant gémir. Je sentais bien sa gorge et savourer ses lèvres pulpeuse, mais relâche ses cheveux ensuite pour lui laisser la main mise. Elle aime autant dominer que l’être de ce que j’ai compris alors je vais la laisser libre afin qu’elle suive ses envies de vitesse pour recevoir mon foutre au fond de sa gorge. Ensuite on va devoir discuter affaire à moins que je l’encule cette fois. C’était assez compliqué il faut dire, peut-être voir ça après qu’elle ait ramené la bague en question, mais comment lui faire confiance.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Jeu 8 Fév - 13:46
Il me force à prendre son sexe en bouche, mais ça me dérange pas, un impatient. Il prend un peu le rythme puis me laisse guider. Je fais des va et vient rapide, allant le plus loin possible dans ma gorge, tout en caressant sa jambe. Je m'arrête parfois pour reprendre ma respiration et lécher sa verge avant de recommencer à le sucer de plus belle.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Jeu 8 Fév - 21:21
Je regardais la voleuse, ou catcheuse, enfin elle était surtout la voleuse pour l’instant en train de me dévorer la queue, cela était plutôt agréable, je raffole de sentir ses lèvres passer avec frénésie, venant par moment me lécher le dard afin de pouvoir reprendre une respiration normal. Faut dire que le grand Perry n’en avait pas une toute petite, elle était bien proportionné pour apporter du plaisir à la femme qui venait le chevaucher comme une chienne en furie. Je gémissais sentant ses lèvres passer sur ma bite qui s’épaissit bientôt sur le point de jouir ma dose de foutre, mon dieux elle savait parfaitement bien faire une pipe cette salope. Je passais les doigts contre ses cheveux me tenant en arrière appuyé sur ma main. Je sentais sa gorge profonde en me disant que j’allais en vouloir encore de ses mouvements de lèvres qui longent ma colonne de chair. Je pense qu’on allait trouver un arrangement pour être la salope de l’autre par moment opportun.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Lun 12 Fév - 11:57
Je continuais donc mes va et vient, sentant son sexe grossir dans ma bouche. Je sentais toute l’envie se déchainer en lui. Je pense bien que je passerai à Métropolis régulièrement le voir, peut être même en présence de sa femme, on ne sait jamais, peut être que Madame White n’est pas contre les plans à trois. En tout cas, je ne pense pas que j’allais me lasser de lui si tôt. Bon, il fallait aussi que j’aille voler sa bague, mais ce n’était pas la grande priorité absolue pour le moment. Je m’arrête et vient doucement lécher son gland, puis vient le masturber, sentant son éjaculation proche.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Lun 12 Fév - 13:18
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Jade Leroy
avatar
Jade Leroy
Messages : 48
Mar 13 Fév - 8:39
Je suis surprise quand il saisit ma tête, me plaquant contre son sexe, sa bite allant au fond de ma gorge pour y déverser tout son foutre. J'avale non sans difficulté suite au manque d'oxygène. Cela ne m'empêche pas de sourire quand il retire son sexe et que j'ai fini d'avaler tout son précieux liquide. Je m'essuie les lèvres avec ma main et je récupère mon téléphone portable. Je saisis un papier dans ma poche, un stylo et j'y écris mon numéro.

- J'ai hâte d'être la prochaine fois dans ce cas là. Envoie moi toute les informations que tu as sur le bien que tu veux voler. Histoire que je sache ce que je vais voler ... On se revoit plus tard mon chou et plus tôt que tu ne le crois.

Je dépose un bisou sur sa joue et je sors. Bien que j'ai gagné une bonne partie de jambe en l'air, Will allait m'entendre gueuler. J'ai failli finir en taule pour ses conneries.
Jade Leroy
Revenir en haut Aller en bas
Perry J. White
avatar
Perry J. White
Messages : 113
Age : 42
Localisation : Daily Planet
Emploi/loisirs : gueuler sur les bons à rien
Humeur : en manque
Mar 13 Fév - 17:36
J’étais affalé sur le lit, alors que la belle brune devait être en train de savourer la semence chaude dans sa bouche. Finalement je la vois se redresser chopant son téléphone et m’écrire sur un papier son numéro. Elle vient contre moi, j’avais encore la queue de sorti alors qu’elle me dit de lui transmettre les informations, elle fera ce boulot pour moi et j’espère qu’elle le fera bien. Je ne serais pas contre de la voir de nouveau et cette fois pouvoir l’enculer et l’entendre geindre comme une salope. Je ne sais pas si j’étais maintenant au niveau d’un jeu dangereux, mais une chose est sûr j’avais trouvé une sacré chienne, dominatrice certes, mais cela était plutôt délicieux. Je passe la main sur ma gorge sentant encore l’échauffement dû à la corde. Elle était maintenant parti, avec rien m’appartenant j’espérais. La porte se claque et je me redresse m’habillant pour appeler ma femme et lui dire que tous allé bien que je rentrerais à la maison dans la soirée, je comptais bien enculer ma femme ce soir et trouver cette bague ne sera plus un véritable soucie.
Perry J. White
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC-Comics FREE :: Queensland Park-
Sauter vers: